L'oubli de la population dans la consommation d'énergie

Une consommation d'énergie par personne diminuée de 10% aboutit à une diminution de 5% si l'on tient compte de l'augmentation de la population.

Un thème récurrent, concernant l'énergie, est qu'une solution est la diminution de la consommation, en tout cas pour notre pays. Soit, mais ce que l'on oublie de dire c'est que c'est "toutes choses égales par ailleurs". Ce que l'on cache, volontairement ?, c'est que la population continue de croître à un rythme élevé.
Illustration.
Au rythme actuel de la croissance de la population, on peut raisonnablement estimer qu'elle augmentera de 5% dans les 10 prochaines années.
Les Français réduisent leur consommation de 10% en 10 ans, effort sans doute inaccessible.
Bilan d'une réduction de la consommation d'énergie par Français de 10% en 10 ans :
consommation globale d'énergie inférieure de 5% à la situation actuelle !
C'est écologiquement correct de prôner la réduction de la consommation, mais il serait honnête de dire que l'effort consenti n'aura son plein effet que si l'effectif de la population est stabilisé à son niveau actuel…
En gros il faut choisir : ou des naissances, ou des kilowatts.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet